Blogue

par Rémi Robichaud

Une expérience enrichissante pour les jeunes entrepreneurs

Le jeudi 1er juin, les jeunes des entreprises de mon école, l’école Grande-Digue, et plusieurs jeunes de d’autres écoles de la province, ont participé au Gala provincial du Défi entrepreneurship jeunesse.  Ce concours consiste à encourager les jeunes entrepreneurs qui ont des microentreprises et à encourager ceux qui ont des idées innovatrices.   Cette compétition bilingue est ouverte aux jeunes de 5 à 35 ans.

23 écoles du Nouveau-Brunswick ont participé au concours régional et plusieurs se sont rendus, ce jeudi, au Gala provincial qui a eu lieu à l’hôtel Delta Beauséjour, à Moncton.

Pour pouvoir participer au gala provincial, les jeunes leaders devaient remettre leur plan d’affaire et les autres catégories du concours devaient aussi présenter devant un jury.

Sarah Short, l’organisatrice du défi, a dit que ce concours était nécessaire puisque les jeunes sont capables de changer le monde, grâce à leurs idées créatives.

Il existe plusieurs catégories au concours :

1 – Jeunes Leaders : Les jeunes devaient faire preuve de leadership par le biais de projets créatifs et innovateurs.  Les entreprises de mon école, y compris celle pour laquelle je travaille nommée GD Wouf,  ont participé à cette catégorie.  Dix groupes ont étés choisis pour participer au gala provincial et toutes les entreprises de mon école ont pu s’y rendre jeudi dernier.  Quelle belle expérience!

2 – Architecte d’idées : Les jeunes participant à cette catégorie devaient partager une idée qui résout un problème ou qui aura un impact réel.

3 – Entreprise d’été : Cette catégorie récompensait les jeunes voulant créer une entreprise d’été.

4 – Catalyseur d’idée : Les jeunes de 18 à 35 ans pouvaient présenter une  idée en espérant pouvoir passer leur idée à la phase suivante.

 

Avant le gala, les jeunes leaders ont présenté leur plan d’affaire  au public et aux membres du jury.  Nous avons expliqué notre plan d’affaire et en avons profité aussi pour faire quelques ventes.  C’était surtout intéressant de répondre aux questions du public.

Ensuite, c’était le temps d’entrer dans la grande salle pour le souper.  Pendant  le repas copieux, il y avait des discours inspirants.  Par exemple, le premier discours de Terri-Ann Cormier m’a beaucoup touché.  Elle parlait de ses expériences difficiles et même si son parcours aurait pu continuer d’être difficile, elle a réalisé que tous les jours, on fait notre choix dans la vie.  C’est à nous de viser haut et de prendre notre destin en main.  Marcel Petitpas a aussi fait un discours touchant.  Il a aussi eu des expériences difficiles qui ont servies de leçons de vie.  Il a appris à être persévérant et à ne jamais abandonner.  Il a eu des succès et des échecs en affaire, mais il s’est toujours levé debout et a persévéré.  Il a aussi dit que c’est correct d’être différent et il faut suivre nos passions et s’assurer que ce que l’on fait respecte nos valeurs.

À la fin de cette soirée, il y a eu la remise de prix, et nous étions  très heureux de remporter un prix pour la catégorie Jeunes Leaders.  Nous aurons un mentor du monde des affaires qui nous accompagnera.  Quel honneur et quelle joie pour moi et pour toute mon équipe!

Le lendemain, les jeunes de mon école et moi avons participé à un atelier de leadership organisé pour nous dans le cadre du concours.  Nous avons appris comment mieux travailler en équipe, selon Gabriel Bourque, le directeur de l’entreprise GD Wouf.

Lors de cette soirée, plusieurs jeunes ont affirmé se sentir valorisés par le monde des affaires.  Dans le cas des employés de l’entreprise scolaire GD Wouf de l’école Grande-Digue, nous nous sentions comme si nous avons réussi notre rêve de créer une vraie entreprise profitable. Ce genre de concours nous encourage à explorer nos passions et à expérimenter le monde des affaires.  Ça nous aide à devenir des leaders et à devenir des citoyens responsables.  Nous sentons que l’on peut réaliser nos rêves.   Dans notre cas, c’est d’arriver à organiser un événement communautaire « expo-chiens » dans la communauté de Grande-Digue l’an prochain et plus tard de construire un parc à chiens pour la communauté.  Je réalise que même si nous sommes jeunes, tout est possible.

Je tiens à remercier du fond du cœur les organisateurs du concours Défi entrepreneurship jeunesse et à tous ceux qui ont mis les mains  à la pâte pour nous, les jeunes.

 

Les commentaires sont fermés.

Accueil » Blogue » Une expérience enrichissante pour les jeunes entrepreneurs

Haut de page