Blogue

par Michèle Routier

Des auteures et des élèves se rencontrent

Dans le cadre du Festival Frye, les écoles ont la chance d’accueillir des auteurs qui viennent à la rencontre des élèves.

Ces auteurs partagent avec les jeunes ce qui les inspire, comment ils écrivent et enfin ils présentent aux élèves des extraits de leur plus récente création.

Au cours des derniers jours, des groupes d’élèves de l’école Mathieu-Martin ont eu la chance de découvrir les auteures suivantes : Charlotte Gingras, Jocelyne Saucier et Kim Thúy.

Charlotte Gingras est originaire de Québec et après s’être consacrée à l’enseignement au primaire et aux arts visuels, elle a découvert l’écriture. Elle a publié plus d’une quinzaine d’ouvrages et elle est venue présenter son plus récent roman-jeunesse aux élèves de la classe de français de Madame Karine Veilleux. Cette rencontre entre l’auteure, les élèves et l’enseignante a été particulière. En effet, les élèves venaient tout juste de lire l’un des romans de cette auteure – La disparition. La présentation et la discussion ont donc pris une route différente de celle qui avait été tracée. Les élèves ont eu la chance de discuter avec l’auteure du roman La disparition. Bien qu’imprévue, cette discussion a captivé les élèves et rendait la lecture, encore récente du roman, d’autant plus intéressante. Enfin, l’auteure a pu lire quelques extraits de son plus récent ouvrage destiné aux jeunes, il s’agit du roman Guerres. L’action de ce roman se passe à Québec et en Afghanistan. Un père quitte sa famille pour aller en mission en Afghanistan. On découvre à travers les paroles de ses enfants les difficultés vécues par la famille en l’absence du père.

Les élèves du cours de français (Bi) de Madame Danielle Haché ont eu la chance de découvrir l’auteure Jocelyne Saucier et son plus récent roman Il pleuvait des oiseaux. L’auteure est originaire de Clair au Nouveau-Brunswick et elle habite depuis de nombreuses années en Abitibi. Son pays d’adoption inspire son écriture. Dans le cadre de sa rencontre avec les élèves, elle leur a livré quelques plaidoyers. Tout d’abord, elle leur a livré un message sur l’importance de la langue française, sur la présence de celle-ci dans la littérature et dans de nombreuses cultures à travers le monde. Elle a aussi livré un plaidoyer sur l’importance du roman dans la littérature. Elle a aussi parlé de son cheminement d’auteure et de sa démarche de création. Enfin, elle a lu quelques extraits de son roman Il pleuvait des oiseaux aux élèves.

Finalement, les rencontres d’auteurs ont été couronnées avec une auteure dont la popularité va croissante, Kim Thúy, une auteure québécoise d’origine vietnamienne a rencontré un groupe d’élèves de 9e année à qui elle a raconté comment elle a quitté le Vietnam alors qu’elle était enfant. Entassés sur des bâteaux, de nombreux vietnamiens ont quitté leur pays, il y a une trentaine d’années, dans le but de fuire la guerre. Elle a parlé aux élèves de l’importance des livres, à quel point ceux-ci sont une richesse qu’on  doit apprécier. Après avoir travaillé comme couturière, traductrice, avocate et restauratrice, Kim Thúy s’est lancée dans l’écriture en 2009 en publiant son premier roman, Ru. Elle est passionnée par l’écriture et se sent privilégiée de connaître un tel succès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Blogue » Des auteures et des élèves se rencontrent

Haut de page