Blogue

par Michèle Routier

Entre temps reçoit un accueil chaleureux

Les 29 et 30 octobre, le film Entre temps était présenté dans le cadre de deux premières. Une grande première devant public et une deuxième dans un cadre scolaire.

Entre temps est un court métrage de fiction réalisé par Geneviève Boudreau en collaboration avec le cinéaste Chris LeBlanc et Jolaine Albert.

L’action du film se passe à la fin des années 80. Tout y est pour nous ramener à cette époque, la musique, la mode, les références culturelles et sociales.

entre temps 2C’est un deuxième film pour la jeune scénariste, élève de 10e année à l’école Mathieu-Martin. En 2013, Geneviève Boudreau avait réalisé Deux faces qui avait été reconnu dans le cadre du Festival CinéRelève (premier prix et coup de cœur du public) et du Festival Silver Wave (prix du meilleur court métrage catégorie jeunesse).

Entre temps sera présenté au festival Silver Wave qui se déroulera du 5 au 8 novembre prochain à Fredericton.

Au cours des deux derniers jours près de 500 personnes ont eu la chance de voir le film. À l’occasion de la projection présentée aux élèves, Daniel Bourgeois, directeur-adjoint à l’école Mathieu-Martin exprimait : «encore une fois, le talent de nos élèves est mis à l’avant-scène et contribue au rayonnement et à la vitalité de notre communauté francophone.»

La réalisatrice du film, Geneviève Boudreau affirmait que l’expérience lui a permis de développer encore plus sa créativité, son sens du leadeurship et ses qualités d’organisation.

Jolaine Albert en était à sa deuxième expérience cinématographique avec les élèves. Elle avait aussi collaboré avec les jeunes dans le cadre de la création de Deux faces. Ces deux expériences lui ont permis de découvrir une passion pour le 7e art et l’ont amené à aimer encore plus travailler avec les jeunes.

Nicholas Berry, un élève de l’école Mathieu-Martin, a fait partie de la distribution du film. «C’est la meilleure expérience de toute ma vie, j’aimerais avoir la chance de la refaire», a-t’il exprimé avec enthousiasme. Dans le film, il joue le rôle de Billy, un jeune qui est un tantinet délinquant.

Dans le cadre de la première devant public, on notait la présence de la journaliste culturelle Sylvie Mousseau. Voici d’ailleurs l’article qu’elle a publié dans l’édition du 30 octobre 2015.

http://www.acadienouvelle.com/arts-et-spectacles/2015/10/30/les-etudiants-de-mathieu-martin-plongent-dans-lhorreur/

Entre temps a été réalisé et produit dans le cadre d’un projet entrepreneurial grâce au soutien de Place aux compétences, La Caisse populaire de Dieppe – Memramcook, le Village de Memramcook et l’école de coiffure Chez Bernard.

 

Les commentaires sont fermés.

Accueil » Blogue » Entre temps reçoit un accueil chaleureux

Haut de page