Blogue

par Jennifer Kay

Le vol du monarque

« 10 – 9 – 8… » Chantent les voix en chorale.

Les magnifiques papillons monarques vivent une diminution rapide de leur population durant les dernières années. Depuis 2003, 90 % des populations monarques se sont évanouies pour ainsi dire dans la nature. Une étude publiée cette année par le Fonds mondial pour la nature (WWF) donne en effet une idée précise de la baisse de cette population reconnue pour ses migrations impressionnantes. Les plus récents résultats, constatent les chercheurs, indiquent que le déclin observé s’inscrit dans «une tendance lourde» : une tendance qui risque aussi de mener à la disparition pure et simple de ces colonies en sol américain et canadien d’ici à peine quelques années.

Les papillons monarques ont besoin d’aide pour contrer cette tendance.  Entre, l’exemplaire du rôle important des écoles communautaires.  Un des aspects centraux des écoles communautaires c’est les projets entrepreneuriats  – les projets qui répondent aux besoins réels dans l’école ou la communauté. L’école MFB font peur part quant au besoin nord-américain de sauver les monarques.  Tout en apprenant les sciences, les élèves ajoutent à la population des monarques, ils les fournissent de l’habitat, et ils sensibilisent les autres à propos de cette cause important.

Ajouter directement à la population Vingt-cinq élèves en 3e année ont appris le cycle des papillons en poussant de vrais monarques dans leur salle de classe. Le Jardin botanique de Montréal a  fourni des kits, livrés par le Jardin botanique d’Edmundston.  Les kits compris des chenilles, une volière, une couple de chrysalides déjà formés, ainsi que des asclépiades afin que les chenilles puissent s’en nourrir.  En septembre, devant les yeux curieux des élèves, les chenilles se trouvent chez eux et ils commencent leur transformation spectaculaire.

Fournir l’habitat En la nature, les femelles déposent leurs œufs sur les feuilles de l’asclépiade, une variété de plantes qui se raréfie de plus en plus en raison du recours du développement, aux herbicides et de l’omniprésence de monocultures.  Les élèves en 6e année de la classe de Mathieu Roy mettent pleinement en œuvre leur projet PedagoMax, qui s’agit du verdissement duterrain à l’école MFB.   Leur projet inclut, parmi plusieurs autres éléments tels que des jardins, des endroits naturels avec des plantes natives, incluant l’asclépiade. Les élèves à MFB donc non seulement grandissent les monarques, sinon ils les fournissent l’habitat dont ils ont assurément fortement besoin.

Sensibilisation Étant devenue experte en monarques, la classe de troisième année décida de partager leurs connaissances et l`occasion d’apprentissage sur le terrain avec leurs camarades en d’autres classes. Équipés par leurs propres pamphlets éducatifs fabriqués à la main, les élèves se lancèrent à une petite campagne de sensibilisation parmi les classes de 1e à 2e année.  Connaissez-vous le cycle impressionnant du papillon monarque? Savez-vous, par exemple, que quand le papillon sort de sa pupe ses ailes sont tout petit, alors il pompe le liquide de son abdomen dans ses ailes? Cliquez ici pour participer à l’expérience éducative.

Le développement d’une culture entrepreneuriale, ou les élèves apprennent par des projets réels dans la communauté, est une priorité du District francophone Sud.  L’idée est que les élèves apprennent non seulement des connaissances, sinon des compétences telles que s’entreprendre et innover; des attitudes telles que l’engagement communautaire; et des qualités telles qu’une conscience planétaire, un sens d’initiative, et le leadership.  Les efforts de l’école MFB pour les papillons monarques représentent un excellent exemplaire. Bravo!

« ….3…2…1 »  les ailes du papillon s’ouvrent et vivent la liberté de vol dans la nature pour la première fois (cliquez sur le « 1 » pour faire partie de cette expérience).

Merci à Michelle Austin d’avoir commandé les papillons; les Jardins botaniques de Montréal et Edmundston pour leur vision et les kits; madame Claire et Monsieur Mathieu, les enseignants responsables des projets; et tous les élèves qui ont fait un tel beau travail. Imagine l’impact sur les populations des monarques si toutes les écoles participaient!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Blogue » Le vol du monarque

Haut de page