Vie scolaire

Code de vie – primaire

INFORMATIONS GÉNÉRALES

Nous vous invitons à vous familiariser avec le code de vie du primaire en cliquant sur le lien ci-dessous. Vous pouvez aussi lire les informations générales sur cette page.

Code de vie primaire

Circulation à l’intérieur de l’école

Les parents qui viennent à l’école doivent se présenter à l’administration.  Ceci est pour ne pas déranger les classes et pour assurer la sécurité de tous.  Si vous venez chercher un enfant à la fin de la journée, vous devez attendre dans le vestibule.

L’arrivée et le retour

Les élèves qui arrivent par autobus sont accueillis à l’école à partir de 8h10.  Les élèves qui viennent à l’école en marchant ou en voiture ne devraient pas être ici avant 8h10 et doivent entrer par l’entrée des autobus (sous l’auvent). Les élèves de la maternelle à la 8e année terminent la classe à 14h35 (mercredi 13h35). Par contre, le début des classes est à 8h40; un élève qui arrive après cette heure sera en retard.

Les activités parascolaires

Les élèves pratiquant des activités parascolaires doivent suivre le code de vie de l’école et celui exigé par l’entraîneur.  Les élèves causant des problèmes pourront perdre le privilège de participer aux activités parascolaires.  Nous acceptons que les élèves demeurent à l’école en attendant les pratiques sportives.  Il serait regrettable de perdre ce privilège à cause de leur comportement.

Une école propre

Il est très important que les élèves possèdent une paire d’espadrilles exclusivement pour l’intérieur afin d’éviter de transporter du sable ou de la terre dans les salles de classe.  Nous serons dans l’obligation de communiquer avec les parents des élèves ne respectant pas la règle pour les espadrilles d’intérieur et d’extérieur.

Cours d’éducation physique

Les élèves doivent suivre les directives suivantes :

  1. a. Se changer pour tous les cours avec des vêtements appropriés, t-shirt à manches courtes avec un col rond et culotte sport courte ou longue.  (maternelle à 8eannée)
  2. b. Les élèves doivent chausser leurs espadrilles d’intérieur au gymnase. (pas de « skate shoes »)
  3. c. La gomme et les bijoux ne sont pas acceptés.

Allergies

Nous sommes une école sans noix, arachides, parfums et vaporisateurs.

Suspension et procédures d’appel

Selon la loi scolaire, la direction d’une école peut, avec motif, suspendre un élève de   l’école pour une période déterminée ne dépassant pas cinq jours consécutifs.  Le directeur général concerné peut, avec motif, suspendre en tout ou en partie, les privilèges scolaires d’un élève pour la période qu’il détermine.  En conformité avec les règlements, le parent d’un élève ou un élève autonome peut, lorsque l’élève est suspendu de l’école pendant plus de cinq jours au cours de l’année scolaire, en appeler de la suspension de l’école la plus récente.

Comportements inacceptables (autobus)

Règlements à suivre pour les usagers du transport scolaire

Après 3 rapports d’infraction aux règlements du transport scolaire, l’élève aura une suspension du privilège de l’autobus.

  1. Être à l’heure et ne pas demeurer dans la rue ou sur la route en attendant l’autobus scolaire.
  2. Rester parfaitement tranquille lorsque l’autobus approche d’un passage à niveau et le traverse.
  3. La montée et la descente des élèves se font uniquement aux arrêts d’autobus approuvés par le district scolaire.
  4. Obéir immédiatement au conducteur et ne pas lui parler sans nécessité quand l’autobus est en marche.
  5. Ne pas traverser la route derrière l’autobus.  Traverser devant l’autobus, à une distance d’au moins trois mètres, et seulement après avoir regardé dans les deux directions.
  6. Occuper la place assignée par le conducteur ou par un autre représentant de l’école.
  7. Obtenir la permission du conducteur avant d’ouvrir la porte de secours ou les fenêtres de l’autobus.  Ne rien jeter de l’autobus et ne pas en sortir les mains, les bras ou les jambes.
  8. Ne rien jeter sur le plancher de l’autobus et aider le conducteur à le garder propre.
  9. Ne pas manger ni boire à bord de l’autobus.
  10. L’usage du tabac est interdit à bord de l’autobus.
  11. Être courtois envers le conducteur et les passagers, et se conduire convenablement.
  12. En cas d’urgence, rester assis dans l’autobus en attendant l’ordre de sortir.
  13. Quiconque endommage délibérément l’autobus devra payer les dégâts.

N.B.  Toute violation de ces règlements peut entraîner une mesure disciplinaire et même la perte du privilège au transport scolaire.

Ministère de l’Éducation du Nouveau-Brunswick

La tenue vestimentaire

  1. Des vêtements propres et une apparence soignée sont exigés de tous les élèves et du personnel.
  2. Les manteaux, les bottes, les casquettes, les tuques, les mouchoirs (bandana) et les cravates seront laissés dans les casiers ou sur les crochets.
  3. Les chaussures sont obligatoires en tout temps. Les élèves doivent en avoir une paire pour l’intérieur et une autre pour l’extérieur.
  4. L’habillement  doit démontrer le respect en général. Nous n’acceptons pas de vêtements qui font la promotion de logos d’alcool, de violence, de langage vulgaire ou de message à caractère sexuel.  On encourage le port de vêtements ou la langue française est en valeur.
  5. Les pantalons avec la ceinture basse sont permis à condition que le corps soit recouvert en tout temps.
  6. Les chandails avec des capuchons sont acceptés dans la salle de classe et à l’intérieur de l’école. Cependant le capuchon doit rester sur les épaules.
  7. Pendant la saison froide, les jeunes de maternelle à 4e année doivent avoir leur habit de neige au complet lorsqu’ils vont à l’extérieur. On encourage les 5e à 8e à les porter lorsqu’ils jouent dans la neige.
  8. Nous exigeons une tenue propre, convenable et appropriée.
  9. Les manteaux, sacs à dos et sacs à mains doivent être laissés dans les casiers ou sur les crochets en tout temps.

L’assiduité des élèves

L’assiduité est une valeur éducative importante puisqu’elle prépare l’élève à devenir une personne responsable et, dans ce contexte, l’école doit prévoir un programme de prévention permettant de sensibiliser les jeunes et les parents à l’importance de maintenir une bonne assiduité.  La Loi sur l’éducation reconnaît que le parent contribue pleinement à la réussite de l’apprentissage de son enfant et au milieu scolaire en s’assurant que son enfant fréquente l’école et que ce dernier a l’obligation de fréquenter l’école régulièrement et d’être ponctuel.

Attentes de l’école Mgr-Marcel-François-Richard à l’égard des parents :

Si l’élève doit s’absenter pour une partie de la journée ou pour toute  la journée, les parents, tutrices ou tuteurs doivent signaler son absence en téléphonant à l’école dès le matin (un message sur le répondeur sera accepté) au (506) 876-3400.  De plus, une note indiquant clairement le motif de l’absence sera demandée dès le retour de l’élève à l’école.

Absences avec motif valable:

  • Absence accompagnée par un billet de médecin ou d’un spécialiste
  • Absence due à la mortalité dans la famille immédiate (parents, frère, sœur, grands-parents, oncle, tante, cousin, cousine)
  • Absence due à la maladie
  • Absence reconnue par l’école
  • Agences répétitives dues à la maladie (l’école peut exiger un billet du médecin ou d’un spécialiste)
  • Absence liée à une activité éducative (avec preuve signée par le ou la personne responsable)

Sorties des élèves au village

Pour des raisons de sécurité et de contrôle, aucun élève de la maternelle à la 8e année de l’école Mgr-Marcel-François-Richard n’a la permission de sortir au village sauf dans les situations suivantes :

Le retour à la maison

Comme l’indique la directive 704 du ministère de l’Éducation, l’école et les parents sont conjointement responsables du retour des élèves à la maison. Par conséquent, les consignes ci-dessous sont en vigueur pour tous les élèves de l’école Mgr-Marcel-François-Richard.

  1. Tous les élèves de l’école qui prennent l’autobus le matin doivent s’en retourner à la maison par autobus sauf  d’un avis contraire signé par un parent dans l’agenda du jeune.
  2. L’élève qui voyage par autobus ne peut pas aller au village et ne peut pas changer d’autobus pour aller visiter un ami ou pour aller à une fête après l’école. La seule exception est le gardiennage.
  3. Le transfert d’autobus pour se rendre chez une gardienne sera accepté à condition qu’il soit signé par un parent ou un tuteur et doit être changé dans le système sur la fiche démographique de l’enfant. Il est essentiel que le numéro de la maison où le jeune descend soit clairement indiqué. Dans des circonstances imprévues, le transfert peut être fait par un appel à la secrétaire. Aucun transfert ne sera accepté sur le répondeur de l’école.
  4. L’élève qui marche à l’école doit s’en retourner chez lui immédiatement après les heures de classe à moins d’un avis contraire écrit par un parent ou un tuteur.
  5. Un enseignant peut garder un jeune après les heures de classe et doit s’assurer d’avoir la collaboration d’un parent ou d’un tuteur.
  6. En fin de journée, l’enseignant titulaire accompagnera sa classe vers les autobus.

LE RESPECT

Le respect du personnel scolaire envers les élèves

Le personnel doit s’engager à respecter tous les élèves. La politique 701 du Ministère de l’Éducation protège les élèves contre toute inconduite de la part des adultes de l’école. La description des étapes à suivre y est clairement indiquée.

Le respect du personnel scolaire envers les parents

La communication et la coopération sont deux valeurs de base véhiculées à l’école Mgr-Marcel-François-Richard. Le personnel et les parents se doivent de travailler ensemble pour favoriser la réussite de l’élève.

Le respect des parents envers le personnel scolaire

Pour ce qui est du personnel, la Loi sur l’éducation décrit le rôle des parents à l’article 13. Selon les dispositions, le parent doit communiquer, de manière raisonnable, avec le personnel scolaire. Lorsque celui-ci utilise «un langage menaçant ou abusif » ou « parle ou agit d’une manière à troubler le maintien de l’ordre et de la discipline » il commet une infraction qui est punissable par la Loi. Le personnel scolaire peut suivre les étapes suivantes. À noter que les étapes ne doivent pas nécessairement être suivies en ordre. Dans certains cas, l’étape six pourrait être la première.

  1. Prendre en note les mots qui ont été dits, la date et autres informations pertinentes et informer la direction
  2. Organiser une rencontre entre l’adulte et le parent
  3. Organiser une rencontre entre l’adulte, le parent et un membre de la direction
  4. Téléphoner à la direction générale du district scolaire francophone Sud
  5. Téléphoner à l’AEFNB
  6. Téléphoner à la police (situation extrême lors de menace, langage abusif, violence physique, etc.

Objets de valeurs

Les élèves doivent éviter d’apporter des objets de valeur à l’école. L’école prend les mesures nécessaires pour éviter le vol.  Cependant l’école n’est pas responsable d’objets personnels, non obligatoires pour l’apprentissage, qui sont volés ou perdus dans les vestiaires ou ailleurs dans l’école.

Politique des cellulaires

But :  Permettre aux élèves d’avoir une meilleure concentration et faire de meilleurs apprentissages sans distraction. 

En consultation avec le conseil des élèves, les enseignant(e)s, la direction et le CPAÉ, la politique suivante sera mise en application dans toutes les classes :

**Les élèves sont encouragés de laisser leur cellulaire dans leur casier.**

  1. L’enseignant(e) peut permettre aux élèves d’avoir leur cellulaire et leurs écouteurs en salle de classe.  Ceux-ci doivent être rangés dans des pochettes au début des cours.  L’enseignant(e) avisera les élèves lorsque le cellulaire et les écouteurs seront permis (ex. :  période de travail pendant laquelle les élèves peuvent écouter la musique, lorsqu’ils peuvent utiliser leur calculatrice ou encore lorsqu’ils peuvent faire une recherche à Internet). **Il est à noter que durant les évaluations, la musique/écouteurs ne seront pas permis.**
  2. Le cellulaire peut être utilisé comme outil pédagogique pour soutenir l’apprentissage lorsque permis par l’enseignant(e).  Cependant, ceci ne doit pas défavoriser les élèves qui n’ont pas de cellulaire.
  3. Les élèves doivent avoir une liste de chansons déjà établie pour toute la période pendant laquelle le cellulaire est utilisé.
  4. Si l’élève utilise son cellulaire sans la permission de l’enseignant(e) pendant le cours, joue des jeux, envoie des textos, regarde des vidéos, etc… :
  • La 1re fois, le cellulaire sera confisqué et sera remis à l’élève à la fin de la période.
  • La 2e fois, le cellulaire sera confisqué et sera remis à l’élève à la fin de la période et un message sera fait au parent (téléphone) par l’enseignant(e).
  • La 3e fois, le cellulaire sera confisqué et sera envoyé au secrétariat pour le reste de la journée.  L’élève pourra le ramasser à 15h30.  La direction fera un appel aux parents et un plan d’action sera établi.
  • Si l’élève refuse de remettre son cellulaire, la direction sera avisée immédiatement et le cellulaire sera confisqué pour le reste de la journée.
  • Remarques :
  • La directive sera lue et expliquée aux élèves dans chaque cours au début de chaque semestre.  La directive sera affichée dans la classe.
  • Pour des raisons de sécurité, le cellulaire et les écouteurs ne peuvent pas être utilisés dans les cours de métiers et dans les cours d’éducation physique.
  • Le cellulaire ne sera pas permis pendant les évaluations sommatives.  Il devra être déposé sur un pupitre en avant de la classe.
  • Cette politique va être révisée annuellement par le conseil des élèves, les enseignant(e)s, la direction et le CPAÉ.
  • La promotion d’une bonne écoute pour protéger l’ouïe sera faite.
  • Le succès de cette politique repose sur l’engagement des élèves et du personnel.

Accueil » Vie scolaire » Code de vie – primaire

Haut de page