Blogue

par Denis LeBlanc

L’École Notre-Dame possède sa propre muraille des francophonies

francophonie

On entend souvent parler de la langue française ou de la francophonie alors que l’on devrait plutôt parler des langues françaises et des francophonies puisque le français et ses cultures sont très diversifiés. Il est important que : les élèves réalisent qu’il n’existe pas une francophonie qui constitue le modèle à suivre, qu’il n’existe pas une seule et unique façon de parler le français et qu’il n’y a rien de mal avec le fait d’être différents des autres francophones; qu’ils apprennent à valoriser ces différences; et qu’ils découvrent qu’ils partagent tout de même certaines caractéristiques avec un ensemble de personnes appelé : les francophones.

En bâtissant cette muraille les élèves ont été invités à découvrir ce que sont les éléments de leur identité francophone collective à l’école, ainsi que les éléments de leur identité francophone individuelle. Ils ont également été sensibilisés au fait, qu’avec leurs similarités et leurs différences, ils sont tous des éléments clés de ces francophonies, de la langue française sous toutes ses formes et cultures, et que, tous et chacun, ils jouent un rôle important dans la survie et la visibilité de ces langues et cultures.

De plus, tout le personnel de l’école a également été invité à participer à cette muraille afin de démontrer que chacun de ses membres possède, tout comme les élèves, une identité francophone qui lui est unique, mais qu’à l’école, tout le monde partage également une identité francophone collective, ce qui, malgré nos différences, peut nous unir et nous rendre plus fort.

Grâce à cette activité, les élèves de l’École Notre-Dame ont été en mesure de travailler au développement du sentiment d’appartenance à leur école, ainsi qu’à celui du sentiment d’appartenance à la communauté francophone (niveaux local, provincial, national et international). Les élèves ont également eu l’occasion de prendre conscience de l’existence de différentes identités francophones, ont pu découvrir un peu leur identité personnelle comme francophone et ont pu commencer à la façonner. Les élèves seront ainsi invités à continuer à développer cette identité tout au long de l’année et nous continuerons d’ajouter à cette muraille. Ils ont également eu l’occasion de découvrir le rôle qu’ils peuvent jouer au sein de la communauté francophone, ce qui a pu les apporter à développer un certain sentiment de fierté face à leur langue et culture francophone.

Bravo à tous les élèves de l’École Notre-Dame, puisque avec tout l’effort et la créativité dont ils ont fait preuve, il est bien évident lorsque l’on regarde la Muraille des francophonies qu’à l’École Notre-Dame la vitalité des langues et cultures francophones est certainement présente!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Blogue » L’École Notre-Dame possède sa propre muraille des francophonies

Haut de page