Blogue

par Hélène Hébert

Bon départ Sports Plus: un succès retentissant

Malgré la pluie et le froid, tout ce beau monde a fait de la course de 50 km un succès retentissant. L’initiative a permis d’amasser plus de 62 000$.

Flanqué des olympiennes Marie-Philip Poulin et Sabrina Durepos, de la future paralympienne Christel Robichaud, de nombreux parents et d’une centaine de jeunes, l’organisateur de cette dernière étape de la levée de fonds pour le programme Bon départ Sports Plus a dû repousser les larmes à plusieurs reprises mardi.

«C’est exceptionnel. Tout s’est bien déroulé et je ne pourrais pas être plus heureux», souligne-t-il.

«Je suis très reconnaissant de l’appui que nous avons eu des écoles, des parents, des jeunes et de la communauté. Nous avons réussi à rassembler quatre communautés dans cette cause (Cap-Pelé, Shédiac, Grande-Digue et Notre-Dame) et je pense que c’est parce que les gens croyaient dans cette cause», ajoute-t-il.

Il y a 50 jours, l’enseignant à l’école de Grande-Digue avait fait le pari audacieux d’amasser 50 000$ pour pouvoir acheter de l’équipement de parasport, notamment des fauteuils roulant et des luges pour le hockey.

«Tous les jeunes méritent une chance égale d’être actifs et de faire des sports comme les autres. Pour nous, c’était important de donner cette chance à Danie Doucet (Notre-Dame), Jordan Léger (Donat-Robichaud), Alyssa Belliveau (Louis-J.-Robichaud) et Renelle Belliveau (Grande-Digue).»

Ce sont d’ailleurs ces quatre jeunes qui ont inspiré M. Hébert dans cette mission.

«C’est le fun, ça me donne la chance de participer à des sports, moi aussi. C’est gentil de sa part de prendre son temps pour faire ça pour nous autres. J’apprécie vraiment ça», raconte Alyssa Belliveau.

Nathalie Doucet, la maman de Danie, tenait le même discours.

«Ce fut une journée incroyable pour nous parce que nous avons participé à l’événement comme famille. On n’a pas de mots pour décrire comment on pourrait remercier Rhéal et toute la gang. Cet argent-là va permettre à ma fille de faire du sport avec ses amies», précise-t-elle, visiblement émue.

L’olympienne Marie-Philip Poulin n’a jamais hésité quand est venu l’appel de Rhéal Hébert.

«Je ne pouvais pas passer à côté de ça. C’est tellement un bel événement. C’est vraiment incroyable de voir tout ce que Rhéal a fait. C’est une journée émotive pour tout le monde», indique la double médaillée d’or.

«C’est fantastique de voir ces quatre enfants être traités exactement comme tous les autres jeunes ici. J’ai essayé le vélo spécial et je peux vous dire que c’est très difficile! J’ai beaucoup de respect pour ces jeunes et ils sont une véritable source de motivation pour moi.»

Sabrina Durepos parlait aussi d’une journée très spéciale.

«C’était important pour moi d’être ici aujourd’hui. Je n’aurais jamais cru voir une équipe, une communauté et un professeur prendre ça tellement à coeur», mentionne-t-elle.

«Ces jeunes là vont enfin pouvoir expérimenter différents sports et se joindre à leur amis. C’est énorme pour eux et je suis contente qu’ils aient cette chance-là.»

Même si l’événement est un succès retentissant, Rhéal Hébert n’a pas l’intention de s’arrêter là.

«On veut continuer à sensibiliser les gens, à encourager le monde à participer et à rêver. On n’aurait jamais pensé qu’on aurait pu se rendre à 62 000$, mais je pense que tout est possible. On va voir jusqu’où les rêves vont nous mener.»

pa_course4pa_course5L'arrivée du 50 km à l'école de Notre-Dame. 2 juin 2015.

L'arrivée à l'école de Notre-Dame. 2 juin 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Blogue » Bon départ Sports Plus: un succès retentissant

Haut de page