À propos de l’école

GUIDE DE L’ÉLÈVE DU SECONDAIRE

— ASSIDUITÉ (ABSENCES)
— POLITIQUE DES APPAREILS NUMÉRIQUES
— CODE VESTIMENTAIRE

A. HISTORIQUE DE L’ÉCOLE SAINTE-ANNE

L’éducation en français des francophones de Fredericton date de plus de quarante ans. En effet, c’est en 1961 que le Cercle Français de Fredericton nomma un comité pour mener une enquête auprès de plus de 250 foyers francophones afin de déterminer le nombre de familles intéressées à l’éducation de leurs enfants dans des classes françaises. En septembre 1963 ce comité demandait des classes françaises à la commission scolaire locale. Cette première demande resta sans réponse.

Après plusieurs démarches et quelques années plus tard, même après avoir dû eux-mêmes financer une école privée pendant deux ans, les francophones obtiennent enfin leur école. Celle-ci occupe cependant des locaux très inadéquats, car les espaces disponibles ne permettent que l’enseignement des cours jusqu’à la 9e année. Entre temps, les francophones de Fredericton ressentaient de plus en plus le besoin d’un lieu de rencontre dans lequel ils se sentiraient vraiment à l’aise.

C’est de ces deux besoins qu’est née l’idée d’un centre culturel dans lequel on retrouverait une école. Le projet prend corps graduellement et au mois d’octobre 1973 le gouvernement provincial soumet un projet concret au gouvernement fédéral.

C’est au mois de janvier 1974 que les deux gouvernements annoncent la réalisation d’un centre scolaire-communautaire à Fredericton. Le premier contrat pour la construction de l’actuel complexe est adjugé en décembre 1975.

C’est finalement en janvier 1978 que les élèves du 1er au 12e niveau se sont retrouvés dans les classes du 715, rue Priestman.

Aujourd’hui, l’École Sainte-Anne, composée des élèves de la 6e à la 12e année, est connue à travers la province comme une institution où les élèves recherchent l’excellence sur les plans scolaire et parascolaire et où les enseignants valorisent le développement complet des élèves et sont fiers des réussites de ceux-ci.

RÈGLEMENTS DE L’ÉCOLE SAINTE-ANNE

B. MODALITÉS

1. ADMISSION
1.1 Les élèves doivent satisfaire aux conditions d’admission du DSF-S et du ministère de l’Éducation.
1.2 En s’inscrivant à l’École Sainte-Anne les élèves s’engagent à observer tous les règlements.
1.3 Pour être accepté l’élève devra:
a) Satisfaire aux exigences de la loi scolaire au niveau des établissements francophones.
1.4 Tout élève inscrit de la 9e à la 12e année à l’École Sainte-Anne devra remettre le montant d’argent fixé par la direction de l’école pour couvrir les frais suivants:
a) la cotisation au conseil étudiant;
b) les activités culturelles de l’année scolaire;
c) un coût additionnel peut être exigé des élèves qui s’inscriront à une équipe sportive parascolaire, à la musique, arts et métiers.

2. INSCRIPTION AUX COURS
2.1 Tout élève voulant s’inscrire à des cours devra contacter le service d’orientation.
2.2 Tous les changements de cours se feront pendant la première semaine du semestre, par l’intermédiaire du service d’orientation et/ou de la direction.
2.3 Un élève à temps plein de 9e, 10e, 11e et 12e année doit habituellement s’inscrire à 5 cours par semestre.
2.4 Politique pour abandonner un cours:
Seuls les élèves de 12e seront autorisés à quitter un cours, aux conditions suivantes:
a) avoir une recommandation du conseiller en orientation.
b) obtenir le consentement des parents et la direction.
c) et/ou toute autre raison jugée valable par la direction.
d) la date limite pour faire la demande de quitter un cours est une semaine après le premier bulletin du 2e semestre.

3. SYSTÈME DE PROMOTION
3.1. En général, afin de pouvoir obtenir son diplôme, les exigences sont les suivantes :
• l’élève devra réussir 24 crédits (17 obligatoires et 7 facultatifs) sur 30 possibles.
3.2. Chaque cours terminé en 10e, 11e et 12e année avec succès équivaut à un crédit. Exception : le français 10e, français 11e, Coop, math 10e et math 11C.
3.3. La note minimum requise pour la réussite d’un cours est 55%. De plus l’élève doit être présent aux cours régulièrement. (Voir Annexe A)

4. PROGRAMMES OFFERTS
4.1. Le programme général est offert aux élèves qui ont l’intention de poursuivre des études postsecondaires ou aller sur le marché du travail.
Le tableau suivant représente le tronc commun des cours obligatoires et leur répartition :

5. RELEVÉ DE NOTES
5.1 Tout élève désirant obtenir un relevé de notes, doit présenter sa demande au secrétariat.

6. POLITIQUE CONCERNANT LES COURS D’ÉTÉ – SECONDAIRE 2E CYCLE
6.1 Pour avoir accès au programme de cours d’été, l’élève doit avoir réussi une note finale d’au moins 45%.
6.2 La note reconnue par l’école suite au résultat obtenu au cours d’été sera établie comme suit:
• 40% de la note finale
• 60% de la note du cours d’été
6.3 Les cours d’été devront être approuvés par la direction de l’École Sainte-Anne.

C. RÈGLEMENTS

7. COMPORTEMENT
7.1 A l’école, tous les membres du personnel, y compris tous les adultes en contact avec les élèves sont considérés en autorité en tout temps et en tout lieu.
7.2 L’élève doit se comporter avec savoir-vivre et doit coopérer avec les personnes en autorité en tout temps. Les élèves doivent respecter les valeurs de l’école : responsabilité, respect, appartenance, sécurité et qualité de vie.
7.3 Tous comportements inappropriés pourraient entraîner des conséquences pouvant aller jusqu’au renvoi indéfini de l’école.
7.4 Le DSF-S est l’organisme qui décide en dernier ressort du renvoi indéfini d’un élève. L’élève, exclu de l’école d’une façon indéfinie et qui demande à être réadmis, devra l’être par le DSF-S.
7.5 Tout élève qui désire voir son dossier scolaire, doit en faire la demande à la direction.

8. TRAVAIL EN RETARD
8.1 Les élèves sont responsables du travail exigé par un (e) enseignant(e). Si un élève persiste à ne pas faire un travail majeur, il n’entrera pas en classe avant que celui-ci soit terminé. L’enseignant(e) envoie l’élève à la direction.

9. ASSIDUITÉ ET RETARD DES ÉLÈVES
9.1 L’élève devra se présenter chaque matin à son foyer pour le contrôle des présences.
9.2 La présence de l’élève sera vérifiée à chacun de ses cours.
9.3 Le parent/tuteur doit justifier toutes absences par une note, un courriel ou un appel téléphonique.
9.4 A moins que le parent ait lui-même certifié l’absence au secrétariat, le personnel ou le secrétariat peut faire un appel pour vérifier une absence.
9.5 Si un élève n’a pas d’excuse pour le cours qu’il a manqué, l’enseignant(e) du même cours lui demande de reprendre son temps à l’heure du dîner ou après l’école. S’il manque toute la journée sans excuse, la direction sera avisée.
9.6 Absence et travail scolaire:
Il est de la responsabilité de l’élève de s’informer des leçons et des devoirs assignés ainsi que de la matière enseignée pendant son absence afin de rattraper le temps perdu. L’enseignant(e) n’aura pas à reprendre la matière vue durant son absence, il pourra accorder des considérations spéciales selon les circonstances et la durée de l’absence, mais l’élève est tenu de faire les démarches nécessaires.
9.7 Absence et tenue de tests ou d’examens
a) Si un élève est absent à un test, il doit reprendre son test à un temps convenable pour l’enseignant(e) et l’élève. Tout élève doit reprendre une évaluation sommative.
b) Si l’élève persiste, il y aura une conférence de cas avec tous les intervenants.
c) L’élève ne peut pas s’absenter à un examen. Advenant un cas extrême, l’élève doit demander une permission à la direction le plus tôt possible. Une lettre écrite par le parent ou une excuse d’un médecin est absolument nécessaire.
9.8 Retard en classe
a) Un élève est considéré en retard lorsqu’il n’est pas en classe au son de la cloche. L’enseignant(e) de ce cours s’occupe de cet élève.
b) Pour tout retard, l’élève doit recevoir un avertissement. La deuxième fois, l’élève aura à reprendre son temps pour 30 minutes. À partir du troisième retard, l’élève doit reprendre l’équivalence d’un cours.
9.9 Départ/arrivé pendant la journée scolaire:
a) L’élève qui quitte et revient à l’école à l’intérieur de la même journée, devra signer le cahier de départ et d’arrivé au secrétariat.
b) Les élèves ne peuvent pas aller dehors pendant les pauses. .
9.10 Système de contrôle des absences (Voir annexe A)
9.11 Absentéisme – District scolaire francophone sud

LIGNES DIRECTRICES
a) Secondaire – 9e à 12e année

L’assiduité est une valeur éducative et elle prépare à devenir une personne responsable, fiable et constante.

Il importe de voir l’absentéisme comme étant d’abord et avant tout un problème pédagogique: reconnaître que chaque cours manqué, quelle que soit la raison, représente un temps d’apprentissage significatif et que cette absence peut avoir une incidence sur la réussite de l’élève. Il faut savoir que l’absentéisme est un symptôme souvent associé à une problématique psychologique ou sociale qu’il est important de dépister afin d’intervenir efficacement.

Il est essentiel de contrôler chaque absence. La gestion administrative et légale d’une classe par chaque enseignant et enseignante implique le contrôle de toutes les absences des élèves; il s’agit de constater l’absence et la noter pour pouvoir la traiter avec exactitude.

b) La loi scolaire reconnaît

• la responsabilité de l’élève d’être présent à l’école, article 14(1) d
• l’engagement des parents ou des tuteurs à assurer la présence de leur(s) enfant(s) à l’école, article 13(1) c
• la responsabilité du milieu scolaire à motiver l’élève et à lui accorder le soutien nécessaire, article 21(1) b
• il importe de se soucier du retard que l’élève peut prendre dans son apprentissage dû à ces absences et d’offrir à celui-ci l’aide appropriée de manière à favoriser sa réussite.

10. ORDRE
10.1 Le respect est exigé en tout temps dans les corridors (comportements amoureux, langage, propreté, etc)
10.1 L’élève ne peut pas manger dans la salle de classe pendant les cours.
10.2 Appareil électronique (Voir Annexe B)
10.3 Tenue vestimentaire (Voir Annexe C)
10.4 Tous les élèves devront apporter un soin particulier à la propreté de la cafétéria.
10.5 Aucun élève ne peut avoir en sa possession à l’école une arme ni des objets jugés dangereux tels qu’un canif, couteau, pistolet, pétards, etc…
10.6 Les élèves doivent respecter les règlements de la bibliothèque ainsi que ceux du gymnase

11. DOMMAGE À LA PROPRIÉTÉ ET VOL
11.1 L’élève est responsable de tout dommage causé par lui au mobilier et à la PROPRIÉTÉ de l’école. Il doit payer les frais de réparation pour tout dommage ou perte de matériel dont il est jugé responsable par l’autorité.
11.2 L’élève est responsable des manuels scolaires mis à sa disposition. Il doit les couvrir et éviter de les annoter, d’en déchirer les pages et de les détériorer de quelque façon que ce soit. L’élève qui détériore ou qui égare ses livres, doit payer le coût de la réparation ou le coût du livre. Les manuels doivent être remis ou remboursés à la fin de l’année ou du semestre, selon le cas.

12. TABAC, DROGUE ET ALCOOL
12.1 Fumer étant préjudiciable à la santé, le District scolaire et l’École Sainte-Anne interdisent à tous et toutes de fumer sur le terrain de l’école en tout temps.
12.2 Tout élève qui fume à l’École Sainte-Anne ou sur la cour de récréation de l’École Sainte-Anne peut être suspendu de l’école pour un minimum d’une journée.
12.3 L’élève qui s’adonne aux drogues illicites ou consomme des boissons alcoolisées est référé à la Direction de l’école ou au Service aux étudiants du DSF-S et les parents en sont informés.
12.4 L’élève qui transporte, distribue ou vend des drogues illicites ou des boissons alcoolisées à l’école est immédiatement suspendu et son cas est référé aux autorités compétentes.
12.5 L’élève ne doit pas porter de vêtements avec des enseignes d’alcool, de drogue, à caractère violent, etc.

13. VISITEURS À L’ÉCOLE
13.1 Il est strictement défendu pour les visiteurs de circuler dans l’école sans avoir obtenu un billet de permission de la direction.
13.2 Ce règlement s’applique aussi aux parents, amis et autres personnes qui désirent accompagner les élèves.

14. TRANSPORT ÉCOLIER
14.1 La montée et la descente des élèves se feront uniquement aux arrêts d’autobus approuvés par le District.
14.2 Obéir immédiatement au conducteur et ne pas lui parler sans nécessité quand l’autobus est en marche.
14.3 Ne pas traverser la route derrière l’autobus. Traverser devant l’autobus à une distance d’au moins 3 mètres, seulement après avoir regardé dans les deux directions.
14.4 Doit s’asseoir à la place assignée par le conducteur ou par un autre représentant de l’école.
14.5 Respecter le conducteur, les passagers et l’environnement de l’autobus
14.6 Toute violation de ces règlements peut entraîner une mesure disciplinaire et même la perte du droit au service de transport scolaire.
14.7 L’élève peut seulement prendre l’autobus pour se rendre à l’adresse indiquée dans la base de données de l’école

D.POLITIQUE LINGUISTIQUE DE L’ÉCOLE SAINTE-ANNE

15. POLITIQUE LINGUISTIQUE
15.1 La politique linguistique de l’école Sainte-Anne visant les élèves de la 6e à la 12e année se lit comme suit:
• On exigera de l’élève qu’il parle français en tout temps sur le terrain et dans l’école excepté pendant l’enseignement de la langue seconde ou d’une troisième langue.
• L’école doit s’assurer que la langue de travail et de communication de tous les organismes de l’école soit le français.
• L’école doit assurer le respect du caractère français dans toutes les activités scolaires et parascolaires.
• Toutes activités scolaires et parascolaires devront contribuer à l’apprentissage et au développement de la langue.
• Toute affiche et toute communication orale ou écrite concernant l’école et la vie étudiante devront se faire dans un français correct.

— ASSIDUITÉ (ABSENCES)
— POLITIQUE DES APPAREILS NUMÉRIQUES
— CODE VESTIMENTAIRE

Accueil » À propos de l’école » GUIDE DE L’ÉLÈVE DU SECONDAIRE

Haut de page