Blogue

par Eric Kennedy

Le Projet CENA et la Fondation Samuel-de-Champlain en lice pour une subvention de 50 000$

De gauche à droite, dernière rangée : Christopher Gollinger (12e année), Nicholas Violette (12e année), Nicolas Piché (12e année), Pascale Tassé (9e année). Rangée du milieu : Rémi Richard (11e année), Alesha Chevarie (12e année), Faith Pelletier (12e année), Mila Veljanovska (12e année), Savannah Martel (12e année), Zoé Richard (12e année), Eric Kennedy (agent de développement communautaire et représentant de la Fondation Samuel-de-Champlain), Lise Drisdelle-Cormier (directrice du Centre scolaire Samuel-de-Champlain). Rangée avant : Mélissa Beaupré-Perron (responsable du projet CENA), Ivana Urquhart-Mladineo (12e année), Isabelle Bouchard (12e année), Danielle England (présidente du Conseil des élèves 2017-2018) et Marcel Ringuette (responsable du projet CENA).

 

Le Projet CENA du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean et la Fondation Samuel-de-Champlain sont toujours en lice pour une subvention de 50 000$, afin de réaliser leur classe extérieure scolaire-communautaire par l’entremise du projet de legs communautaire des écoles secondaires Canada 150.

 

« Ce projet a pour but d’inspirer nos jeunes à passer à l’action sur une question sociale en collaboration avec un organisme sans but lucratif », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. « Félicitations à tous les élèves qui participent pour leur passion et leur volonté d’aider les autres. »

 

Les élèves de la neuvième à la 12e année devaient faire une proposition de projet touchant un enjeu local ou provincial à leur conseil des élèves. Dans le cas de notre école, c’est la sécurité alimentaire et le mieux-être chez les jeunes qui préoccupaient les élèves. C’est le projet de classe extérieure du groupe CENA qui a été retenu au Centre scolaire Samuel-de-Champlain, mené de front par Isabelle Bouchard, élève de 12e année. Les jeunes travailleront donc avec la fondation de l’école, afin d’implanter le projet et de s’assurer qu’il ait le maximum d’impact dans la communauté.

 

« Les élèves du secondaire rêvent depuis longtemps d’avoir un espace pour eux. D’ailleurs, on sait à quel point la nature est ressourçante. Je crois que la classe extérieure saura répondre à ce besoin. De plus, ce sera un endroit sécuritaire, motivant et positif pour le mieux-être des élèves et de la communauté », explique Isabelle Bouchard, l’élève qui a présenté le projet de classe extérieure pour le legs communautaire.

 

« Ce projet Canada 150 est l’occasion pour nos élèves du secondaire de participer davantage dans leur communauté », a affirmé le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, John Ames. À cet effet, preuve que le mieux-être et la sécurité alimentaire ne sont pas des préoccupations que scolaires, la classe extérieure propose un coin lecture, un coin jardin, un coin apprentissage et un espace repas, en plus d’être utilisée par les usagers du centre communautaire en dehors des heures de classe.

 

Le Projet CENA et la Fondation Samuel-de-Champlain sauront bientôt si leur projet a été retenu. Dans le cas échéant, de belles célébrations seront à prévoir en 2018!

 

Source:

Communiqué de presse du 13 décembre 2017  du ministère de l’Éducation et Développement de la petite enfance; Tourisme, Patrimoine et Culture

http://www2.gnb.ca/content/gnb/fr/nouvelles/communique.2017.12.1595.html

Les commentaires sont fermés.

Accueil » Blogue » Le Projet CENA et la Fondation Samuel-de-Champlain en lice pour une subvention de 50 000$

Haut de page