Blogue

par Eric Kennedy

Panel sur l’entrepreneuriat 2018 : ne pas accepter le statu quo

 

Le lundi 22 janvier dernier, les élèves du secondaire du Centre scolaire Samuel-de-Champlain de Saint-Jean rencontraient trois entrepreneurs du Nouveau-Brunswick dans le cadre de la 1re édition du Panel sur l’entrepreneuriat Sam-Connecte. Une expérience enrichissante autant pour les invités que pour les élèves.

Le programme Sam-Connecte, créé il y a 6 ans, a pour but d’offrir annuellement aux élèves de toute l’école, mais particulièrement à ceux du secondaire, la chance d’explorer un choix de carrière en rencontrant des employeurs dans leur milieu ou à l’école. Quatre grands thèmes sont abordés sur un cycle de quatre ans, soit le mieux-être, le bénévolat, le monde du travail et l’entrepreneuriat, qui était le thème de cette année.

L’organisation a frappé un grand coup pour sa première édition en réunissant un trio de grande qualité. Ainsi, l’école a invité André Beaulieu, directeur des ventes chez JD Irving (division scieries) et représentant le secteur grande entreprise, Monica Adair, architecte cofondatrice de The Acre Architects, qui représentait une moyenne entreprise, de même que Rémi Poirier (A-Track Media), propriétaire de sa propre entreprise à 17 ans seulement, ont généreusement accepté l’invitation. À travers leurs métiers respectifs, ces trois personnalités mettent en valeur le Nouveau-Brunswick et contribuent à son rayonnement national et international. Les élèves ont bénéficié de leurs nombreuses années d’expérience cumulées pour en apprendre davantage notamment sur les qualités d’un bon entrepreneur, d’un bon leader ou encore d’un bon influenceur.

Durant la séance de questions, les trois invités ont livré un message unanime : ne jamais accepter le statu quo, toujours remettre les choses en questions et ne pas sombrer dans la culture de la médiocratie. Dans une province trop souvent boudée par les immigrants et les jeunes, alors qu’elle a pourtant donné naissance à de grandes entreprises de réputation nationale et mondiale, nos entrepreneurs invités rappelaient dans leurs mots que de toujours accepter les choses comme « normales » sans toutefois soulever la moindre question n’est pas une stratégie collective gagnante à long terme. Bref, une expérience inspirante et qui incitera certainement la réflexion !

Rappelons que cette belle rencontre a été rendue possible grâce à l’initiative Entrepreneurs dans les écoles de Place aux compétences dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire du Canada.

Les commentaires sont fermés.

Accueil » Blogue » Panel sur l’entrepreneuriat 2018 : ne pas accepter le statu quo

Haut de page